Fukuchi-in, hébergement de luxe dans un temple Bouddhiste

Fukuchi-in zen-garden, at night.
"Jardin Zen du Fukuchi-in à la tombée de la nuit" par Garberus

Shukubo d’exception, le Fukuchi-in est un temple auberge fondé voici 800 ans. Il maintient sa dimension spirituelle tout en accueillant ses hôtes dans un cadre d’exception équipé du seul spa de la région de Koyasan.

Fukuchi-in, une magnifique architecture classique avec Spa

garden_tosen1

Fondé il y a 800 ans par le prêtre Kakuin, Fukuchi-in est un temple du Mont Koya dont l’objet principal est la vénération de Aisen-myooh, un bouddha pour la fortune et de la vertu. Fidèle à la tradition japonaise des Shukubo, ce temple auberge accueille ses hôtes dans un environnement propice à la spiritualité et à l’harmonie.

honzon

Si les hôtes du Fukuchi-in sont invités à participer aux prières tous les matins, ils peuvent également prendre soin de leurs corps dans le Spa de l’établissement, le seul de Koyasan, ou dans les bains extérieurs. Le restaurant sert quand à lui exclusivement une cuisine végétarienne.

Fukuchi-in

Les différents batiments de Fukuchi-in occupent des position savemment étudiées autour des trois jardins Zen du célèbre paysagiste zen de l’ère Showa Shigemori Mirei. Le minutieux placement des pierres et des mousses témoignent du travail tardif de Mirei. Superbement éclairés de nuit, ils présentent des aspects forts variés tout au long de la journée.

garden_rennna1

garden_aizen2

Le Fukuchi-in propose trois catégories de chambres à l’ambiance zen et au décor épuré dont d’une avec salle de bain privée, une salle de banquet, une salle de conférence ainsi qu’une galerie d’antiquités qui présente les objets laissés par le seigneur féodal historique et les trésors historiques de la période Nara.

Au coeur d’un des sites les plus sacrés du Japon

Konpon Daito
« Konpon Daito » par Andrea Schaffer

Depuis que Kobodaishi Kukai établi le complexe monastique du bouddhisme Shingon en 816, Koyasan (le Mont Koya en japonais) est devenu un des lieux les plus sacrés du Japon. Avec une histoire longue de 1200 ans, les temples originaux érigés par Kudai sur le Mont Koya en l’honneur du Bouddhisme Shingon, comme le Konpon Daito en photo, ont été progressivement entourés d’une centaine d’autres temples.

Lieu de spiritualité, Koyasan est également une destination privilégiée pour les personnes en quête de communion avec la nature. La fleuraison des cerisiers au printemps, tout comme le feuillage ocre des arbres à l’automne ou les premières neiges en décembre, sont autant d’événements propices à attirer dans la région de nombreuses personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *